Heritage

Heritage rehabilitation

Richelieu's castle renovated stables to install a craft together.
"The 36-38 rue Jean Jaurès is a symbol of the fight against substandard housing. "Says Anne-Laure PEREZ, deputy mayor in charge of urban planning. Today the island is walled and blocked windows, the courtyard is fallow and walls moisture disgorge.

 

A castle in Gennevilliers

In 1746, Richelieu Duke marshal, grand nephew of Cardinal buys a field in Gennevilliers and there built a large house that Jean-Nicolas Servandoni Florentine architect, transformed into a castle. Richelieu is an important figure of the kingdom and the king himself is involved in hunting parties in the property. Sumptuous feasts are organized, this place became one of the trysts of the court of Louis XV. In 1787, the castle belongs to the Duke of Orleans, the future Philippe Egalité, before passing between various hands. In 1902, the city bought the castle to make a school. The old common castle are still visible at the corner of Carnot and Jean-Jaurès, but the rest was destroyed in 1998 to build the new college Pasteur.

A large rectangular English park, an orangery, a kiosk, an artificial cave housing a cooler and a large pond decorate the property of Richelieu Duke Marshal. In 1752, a circular temple, destroyed in the early twentieth century, was built on top of the cooler. The painter Boucher has decorated the panels of the gazebo, and the dome of the pavilion, dedicated to the goddess Aurora, stands a gold Mercury. The first public performance of the play by Beaumarchais, "The Marriage of Figaro," takes place in the castle of Gennevilliers. Played September 26, 1783, she announced the Revolution evoking the ideas of justice and liberty.

http://www.gennevilliers-tourisme.com/chroniques-pere-gegene-le-chateau-de-gennevilliers.html

AOUT 2017 L’opération de curage de ce site du 18e siècle s’achève. Bonne nouvelle, des pièces d’architecture et des matériaux d’origine peuvent être sauvés et réutilisées.

Aujourd’hui, les murs sont lépreux, la cour en fiche, les étages ont des airs de champ de mines tant le plancher est pourri : le moindre pas peut vous entraîner un étage plus bas. Une couverture de survie froissée témoigne de la présence de squatters… Pourtant, ce bâtiment à l’angle des rues Jean-Jaurès et Carnot, à Gennevilliers, est une pépite d’histoire locale. Ce sont les anciennes écuries de Richelieu(NDLR : le duc, pas le cardinal) qui vont servir de base à la création d’un pôle d’artisanat.

Depuis janvier une équipe pilotée par Jean-Marc Aliotti et Frédéric Martorello, tous deux architectes du patrimoine, procède au curage de l’ensemble. « Pas à la démolition », précise d’emblée le premier. L’opération consiste à enlever et démonter tout ce qui peut l’être. Ensuite, les experts examinent les pièces et les matériaux d’origine et décident s’ils peuvent ou non être conservés. Ce site est ce qui reste du château de Gennevilliers bâti au 18e, à partir de 1 760.

Au fil des décennies et des siècles le vaste château a été grignoté, démembré et les dernières dépendances ont fini en logements délabrés. Le « 36-38 Jean-jaurès » était devenu le symbole de la lutte de la ville contre l’habitat insalubre. En guerre ouverte contre le dernier propriétaire, la municipalité avait finalement muré l’ensemble et racheté tous les appartements en 2015. « Le moindre espace était utilisé par ce marchand de sommeil », gronde Anne-Laure Perez, maire adjointe chargée de l’urbanisme.

Les anciennes écuries Richelieu seront transformées en hôtel d’artisan. Ici Anne-Laure Perez, maire adjointe, Jean-Marc Aliotti (avec la bandoulière) et Frédéric Martorello (avec les lunettes) tous deux architectes du patrimoine. LP/O.B.

L’idée d’un réaménagement est plus ancienne mais le site étant classé, le moindre coup de pioche implique l’autorisation de Bâtiments de France. Et le curage commencé en début d’année a tenu ses promesses. « Les tuiles dont certaines ont 150 à 250 ans sont en bon état. Elles étaient façonnées à la main », détaille Frédéric Martorello. Les corniches et la charpente peuvent aussi être préservées tout comme certaines peintures ou ferrures. Comme souvent, il faut gratter et creuser pour qu’apparaissent les vestiges sous la gangue de pourriture.

Depuis l’étage, la charpente en bois, massive presque imputrescible, impose le respect. Et c’est même une des urgences actuelles. « Il nous a fallu beaucoup étayer l’ensemble, indique Jean-Marc Aliotti. La charpente est trop lourde pour le reste du bâtiment comme les murs. L’équilibre est extrêmement précaire. » Il va falloir présent de déposer la toiture et renforcer la structure pour supporter la charpente en installant juste en dessous des sortes de cadres rigides ressemblant vaguement à des buts de foot. « Le site est très vulnérable au vent et aux tempêtes, insiste Frédéric Martorello. L’hiver, le risque d’effondrement sera bien réel. On doit tout avoir sécurisé d’ici novembre. »

Ticket Shop
 
Participate! Become a member
 
Booking rooms
 

President's word

Dear (s) Guest ,,

You just moved there, you come to work or you just visiting, Gennevilliers and Tourist Office Tourist Office are happy to welcome you in this Municipality in northern Paris region.

The Tourist Office site allows you to take a virtual tour with 360 ° of our city.

Spreading fields sewers of Paris from the 19th to the 20th century, Gennevilliers has become a modern city, caring and daring.

  • Gennevilliers industrial companies with very high technology,
  • Gennevilliers and its river port that you can visit during a cruise on the Seine,
  • Gennevilliers cultural with its National Theater, its conservatory, libraries, media libraries and artistic creations and plastic spaces,
  • Gennevilliers sport with its nautical center and fitness, its stages rugby, football, athletics, tennis, equestrian center and countless gyms. All these facilities are connected by the green corridor, its recreation parks that cross Gennevilliers.
  • Gennevilliers festive with its parade of floats made by the triennial Gennevillois, led by the House of Cultural Development and all events organized by volunteers from the Tourist Office.

Our website allows you to find other information about hotels, restaurants, calendar of associations and activities.

The Tourist Office, its reception staff, volunteers are at your disposal to meet your needs and assist you in your visit to Gennevilliers.

Enjoy your stay and see you soon.

Enjoy your visit

Christmas Joubert President of VVV