Cinéma Jean Vigo

Petite histoire du cinéma Jean VIGO

Bonjour, je suis le «Père Gégène», Eugène pour les intimes, je suis un vieil habitant de Gennevilliers. A l’époque où je suis né, en 1928, la ville était encore rurale avec ses fermes, ses champs, ses vignes et son petit village autour de l’église et sa mairie. Les vaches, les chèvres et les moutons traversaient encore la rue Saint Denis, les rues de l’Arbre sec et du Gros Orme pour se rendre à l’abreuvoir. D’ailleurs n’appelait-on pas notre ville «Gadouville»? L’industrie était déjà bien implantée dans certains quartiers mais elle restait encore une petite bourgade agricole active mais encore campagnarde malgré sa proximité parisienne.

J’avais 6 ans, j’entrais à l’école primaire, quand les nouvelles élections communales eurent lieu à la suite de la démission du Conseil Municipal. Une nouvelle équipe à majorité de gauche avec une direction communiste, bien avant le Front Populaire, pris les rênes de la commune. Le nouveau Maire Jean Grandel ne tarde pas à changer la vie des gennevillois par la création d’un véritable restaurant populaire pour nourrir les nombreux pauvres et chômeurs.>

Quelques semaines plus tard le 20 décembre 1934 une première décision culturelle du Conseil fonde « la Maison pour tous », qui deviendra bien plus tard le cinéma Jean Vigo, mais aussi la matrice de la plupart des futurs organismes culturels, patronage laïc, troupe de scouts, théâtre amateur, danse, accordéon, école de musique qui ouvre ses portes en 1936. J’ai beaucoup fréquenté ce cinéma avec mes parents et j’ai assisté à quelques représentations du théâtre amateur.

Malheureusement l’association Maison pour tous sera dissoute en 1939 avec le retour de la droite et la «drôle de guerre» qui s’annonce.

La Maison pour tous sera ré-ouverte en 1945 avec la paix revenue. En 1947 je participe à l’atelier de marionnettes et de dessins et peinture. C’est aussi cette année-là que l’activité cinématographique devient le «Cinéma des familles», pas de télé à cette époque, et les gennevillois font ainsi connaissance des plus grands cinéastes français d’après-guerre. La CTM, Cinéma Tirage Maurice, implantée face à l’église du village contribue à faire nombre d’entre eux des familiers de la ville.

En 1978 le cinéma prend le nom de Jean Vigo et affirme son caractère d’Art et Essai. Une deuxième salle, plus petite, Robert Desnos, se créée au Luth avec la construction novatrice du quartier. Devenu Luthain j’y allais souvent avec ma femme et mes enfants. Malheureusement après un fonctionnement parfait de cette salle pendant quelques années, un incendie mettra fin à la diffusion des films commerciaux et le bâtiment sera réhabilité et reconstruit pour devenir «Le Tamanoir» actuel. La salle de la «Cité-Jardins» Jean Vigo verra une transformation de sa vieille salle en 2 nouvelles salles modernisées de capacité différente qui répondent encore largement aux besoins des habitants cinéphiles.

En cette rentrée 2012 les salles se verront équipées des matériels informatiques les plus modernes à la pointe de la technique. Les deux salles seront équipées en cinéma numérique, Les appareils de projection 35 mm seront conservés pour visionner les films du patrimoine non numérisés.

Dès le mercredi 5 septembre, le cinéma ouvrira ses portes pour la saison 2012-2013.

Dans une autre chronique je vous parlerai des nombreuses autres activités culturelles comme l’École de Danse Municipale, la Bibliothèque et la salle des fêtes qui deviendra le Théâtre de Gennevilliers.

 

Danny GEOFFROY

Billeterie Boutique
 
Participez ! Devenez adhérent
 
Réservation de salles
 

Mot du président

Mesdames, Messieurs, Chers Amis visiteurs,

Vous habitez, vous travaillez ou vous souhaitez venir à gennevilliers, le site officiel de l'Office de Tourisme Syndicat d'Initiative sur lequel vous venez d'accéder, s’adresse à vous. Il a pour vocation :

  • -De situer Gennevilliers par rapport à Paris et l'Ile-de-France
  • -De découvrir cette cité ouvrière au passé historique et industriel riche
  • -De présenter ce que notre Ville offre sur le plan festif, culturel et sportif au service de sa population et de ses visiteurs.
  • -De connaitre l’historique rapide de Gennevilliers
  • -De mettre à votre disposition les conseils de son agenda multi-activités remis régulièrement à jour
  • -De vous informer de ses possibilités de restauration et d’hébergements,
  • -De proposer ses services de reservation de salles, de billetterie et de téléchargement de documents.
  • -Enfin de faire découvrir une ville sans cesse en mouvement tant sur le plan culturel, sportif que social.

Tous ces lieux sont repertoriés, classés par catégories d’intéréts et localisés à l’aide de notre outil informatique 360° facile à naviguer aidé par son plan de ville interactif, et son repertoire de numéros téléphoniques utiles.
Sachez que le conseil d’administration de l’OTSI est composé d’une vingtaine de bénévoles, totalement indépendants, qui se dépensent sans compter au fil des événements que l’association gére au fil de l’année. Ils feront le maximum pour répondre à vos attentes.

Bonne visite à tous

Pierre Kerbastard Président de l'OTSI de Gennevilliers